Master of Science en Santé Animale Tropicale

Informations générales

2 lieux d'étude disponibles

Description du programme

Master of Science en Santé Animale Tropicale

Ce cours est organisé par le Département de Santé Animale de l’IMT. Ce département a comme mission de développer, diffuser et appliquer les connaissances scientifiques sur les maladies tropicales chez le bétail dans le but d’améliorer la santé et le bien-être des populations dans les pays en développement. Le département dispose de quatre unités de recherche: la protozoologie (incluant les vecteurs), l’helminthologie, le contrôle des maladies et l’épidémiologie.

Objectifs

Le programme de ‘Master of Science en Santé Animale Tropicale’ (MSSAT) a pour principal objectif de contribuer à la prévention et au contrôle des maladies animales dans les pays tropicaux, au développement d’un élevage durable et sain et, par conséquent, à l’approvisionnement et à la sûreté alimentaire pour l’homme. Cette formation pratique et théorique permet aux participants de faire une analyse rationnelle des situations épidémiologiques et de gérer des programmes de recherche et de développement, avec un accent plus particulier sur les programmes de lutte contre les maladies animales.

Bien que le cours du MSSAT vise à offrir des capacités pratiques et managériales à ses étudiants, son orientation générale reste académique et a pour objectif d’initier les étudiants à l’exécution et l’application de la recherche scientifique. Elle vise un public international de professionnels impliqués dans le contrôle des maladies animales ou dans la recherche liée aux animaux d’élevage dans les pays à revenus bas ou moyens. Le cours ne vise donc pas la formation biologique ou clinique de praticiens vétérinaires.

Programme du cours

L’enseignement est réalisé en collaboration avec plusieurs universités belges et étrangères, avec l’aide d’experts de l’Union Européenne, ainsi qu’avec plusieurs instituts de recherche vétérinaire et bureaux d’études. La structure modulaire du cours et la possibilité de choisir entre deux options (Contrôle des maladies animales ou Epidémiologie) permet d’adapter le programme aux besoins spécifiques des participants. La majorité des modules sont ouverts à des étudiants externes.

Méthodes pedagogiques

Plusieurs méthodes d’enseignement sont appliquées. L’auto-apprentissage assisté fait partie intégrale du système pédagogique. Des exercices de résolution de problèmes et des études de cas sont organisés afin d’améliorer les capacités de l’étudiant en matière de planification et de formulation de politiques.

Evaluation et diplome

Des examens écrits, oraux et pratiques seront organisés à la fin de chaque module afin d’évaluer l’atteinte des objectifs. D’autre part le progrès du participant sera évalué en continu par des travaux durant les cours et par des devoirs. A la fin de l’année académique, l’étudiant présentera et défendra sa thèse devant un jury international.

Duree du cours

Pour les participants qui suivent la formation en entier, le cours débute vers mi-septembre et prend fin vers mi-juillet.

Criteres d'admission

Pour être admis, les candidats doivent être détenteurs d’un diplôme de Médecin Vétérinaire, d’Ingénieur Agronome, de Licencié en Biologie ou Zoologie ou d’un diplôme équivalent. Des candidats, ayant accompli leurs études universitaires dans une langue différente de celle utilisée pendant la formation MSc, devront prouver leur connaissance de la langue d’enseignement par une attestation. Une connaissance de base de l’anglais est exigée pour les participants du cours francophone. La formation MSc peut accueillir jusqu’à 25 étudiants, dont un maximum de quatre originaires des pays industrialisés.

Introduisez une demande d'inscription utilisant l'outil d'inscription en ligne. Dans le cas où vous auriez des questions concernant cet outil ou si vous n'êtes pas dans la possibilité de soumettre votre demande en ligne, contactez l'administration du cours pour obtenir un formulaire à imprimer. Pour les étudiants désirant introduire une demande de bourse de la Direction générale de al Coopération au développement (DGCD), le délai d'inscription est le 28 février ; pour tout autre étudiant le délai sera le 31 juillet.

Les personnes, qui désirent suivre seulement un ou quelques modules spécifiques à la place du programme total, sont priées d’en faire la demande auprès du coordinateur avant le début de l’année académique. La période, durant laquelle la matière sera enseignée leur sera alors communiquée. La contribution aux frais s’élève à € 370 par semaine de cours.

Accreditation

Le Master of Science en Santé Animale Tropicale est accrédité par la Nederlands-Vlaamse Accredidatie Organisatie.

Mis à jour le Déc. 2015

À propos de l'établissement

L'Institut de Médecine Tropicale à Anvers en Belgique, sigle IMT, est un institut mondialement renommé pour l'enseignement, la recherche et les services en médecine tropicale humaine et vétérinaire et ... Continuer

L'Institut de Médecine Tropicale à Anvers en Belgique, sigle IMT, est un institut mondialement renommé pour l'enseignement, la recherche et les services en médecine tropicale humaine et vétérinaire et en soins de santé dans les pays en voie de développement.L'IMT héberge cinq départements scientifiques, une clinique de voyage, une librairie spécialisée et de nombreux services d'assistance. Il emploie quelques 400 personnes.L'IMT reçoit sa reconnaissance académique et son financement de base du Ministère flamand de l'Éducation. Il est également financé par les ministères de Science, de Coopération au Développement, de Santé Publique et d'Affaires Sociales, par des projets internationaux, ses propres revenus et du mécénat privé.Sur le plan international, l’IMT coopère avec de nombreux instituts de recherche, des gouvernements et des organisations aux quatre coins du monde, afin de réaliser une amélioration durable des soins de santé dans les pays en voie de développement, et ce, dans des circonstances de moyens limités. Objectifs principaux Renforcer la base rationnelle des soins de santé humaine et animale dans les pays en voie de développement. Répondre aux besoins concernant la pathologie tropicale et importée en Belgique. Champs d'actionSes champs d'action couvrent toutes les maladies et problèmes de santé relatifs aux conditions écologiques et socio-économiques spécifiques des pays en voie de développement. Ses tâches principales dans ces domaines sont: La distribution des services cliniques et préventifs concernant les maladies tropicales et les pathologies qui y sont liées. La formation approfondie en médecine tropicale humaine et vétérinaire et en gestion des soins de santé dans les pays en voie de développement. La recherche sur les aspects biomédicaux, clinicaux et opérationnels des maladies tropicales, sur le contrôle de ces maladies, et sur la gestion des soins de santé dans les pays en voie de développement. Le soutien et le renforcement des autorités nationales et internationales, des organisations et des instituts concernés par la santé humaine et animale dans les pays en voie de développement. Normes et les valeurs Spécificité : L'IMT agit dans le cadre de sa mission spécifique qui est complémentaire à celle des universités, des autres instituts académiques et des agences de développement. Qualité : en tant qu'institut international spécialisé, toutes les activités doivent répondre aux normes qualitatives les plus hautes. Pertinence : à partir des recherches de base jusqu'aux activités d'intervention, toutes les activités doivent poursuivre nos objectifs de base. Intégrité : toutes les activités doivent être basées sur un concept institutionnel cohérent de rationalité et de valeurs humaines dans le domaine des soins de santé et du développement. Force institutionnelle : l'avantage compétitif de l'IMT est basé sur son interdisciplinarité, sur ses liens permanents avec le terrain, sur l'interaction entre la recherche, la formation et les services et sur la qualité et le dévouement de son personnel. Partenariat : l'IMT travaille en partenariat avec d'autres organisations et avec des instituts et des autorités du Nord et du Sud. Réduire
Bruxelles , Anvers + 1 Plus Moins